Othématomes : facteurs de risque

Vous êtes ici :

Une étude de très grande ampleur sur les othématomes (2249 cas sur une population de 905 554 chiens) permet d’émettre de nouvelles hypothèses sur une pathogénie encore très obscure.
Les auteurs montrent une nette augmentation du risque avec l’âge et la prise de poids, ainsi que des prédispositions raciales : bouledogue français, Staffordshire bull terriers, golden retriever et St Bernard. La conformation des oreilles est aussi un facteur de risque, les animaux ayant des oreilles pliées et ou semi-dressées étant prédisposés. Cela peut être rapproché de l’augmentation du risque avec l’âge, le cartilage auriculaire se modifiant et perdant de son élasticité. La plicature du pavillon vient se rajouter aux causes possibles que sont les traumas des pavillons dues au secouage de tête lors d’otite.

Othématome associé à une otite externe, une association fréquente mais pas systématique

O’Neill, D. G., et al. (2021). « Reporting the epidemiology of aural haematoma in dogs and proposing a novel aetiopathogenetic pathway. » Sci Rep 11(1): 21670.

Ces articles peuvent vous intéresser.

et beaucoup d'autres encore