Alopécie récidivante des flancs

Vous êtes ici :

Dans des races prédisposées, comme le bouledogue anglais, le boxer ou l’airedale, l’absence de signes généraux, la cyclicité des lésions cutanées et leur aspect d’alopécie avec hyperpigmentation en carte de géographique irrégulière bilatérale sur les flancs ou le dos sont diagnostiques d’une alopécie récidivante des flancs, sans qu’il soit nécessaire d’effectuer des examens complémentaires

Toutefois, il existe des cas moins typiques avec localisation plus erratique ou absence de pigmentation qui nécessitent la mise en œuvre de biopsies cutanées

.

Par le Dr Pascal Prélaud, dip ECVD, spécialiste en dermatologie

Ces articles peuvent vous intéresser.

et beaucoup d'autres encore