Notice: Undefined index: view in /htdocs/components/com_content/router.php on line 73 Clinique Advetia - Paris - Médecine interne La clinique vétérinaire Advetia Paris répond aux besoins croissants d'une pratique médico-chirurgicale toujours plus complexe. Spécialisée en dermatologie, allergologie, neurologie, neuro-chirurgie, rééducation fonctionnelle, physiothérapie dentisterie, ORL, chirurgie maxillo-faciale, nouveaux animaux de compagnie. http://www.advetia.fr/index.php/medecine-interne/20-chirurgie 2017-10-21T10:14:13+02:00 Clinique Advetia chrystelle@fcm-graphic.fr Joomla! - Open Source Content Management Chirurgie Oncologique 2017-01-06T08:48:04+01:00 2017-01-06T08:48:04+01:00 http://www.advetia.fr/index.php/chirurgie/chirurgie-oncologique Prelaud prelaud@advetia.fr <p>Le principe de la chirurgie oncologique repose sur l'ex&eacute;r&egrave;se au del&agrave; des marges saines d'une tumeur. Elle concerne tous les tissus.</p> <p>C'est une chrirugie tr&egrave;s technique et parfois tr&egrave;s spectaculaire. En effet selon, les types de cancers les marges &agrave; respecter sont plus ou moins grandes. Lorsqu'elles sont de plusieurs centim&egrave;tres il est n&eacute;cessaire de trouver des moyens de comblement des tissus enlev&eacute;s.</p> <p><img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/ChirOnco.jpg" alt="ChirOnco" width="564" height="152" style="display: block; margin: 15px auto;" /></p> <p>L'ampleur de l'intervention d&eacute;pend du bilan &eacute;tabli auparavant : nature et grading de la tumeur, examens cytologique des ganglions et bilan d'imagerie (radiograpgie, &eacute;chographie ou scanner)</p> <p>Elle permet dans de tr&egrave;s nombreux cas de lutter efficacement contre des cancers en l'associant ou non &agrave; d'autres traitements de chimioth&eacute;rapie ou de radioth&eacute;rapie.</p> <p>Dans d'autres cas, lors de r<span>etrait chirurgical palliatif, la chirurgie a pour objectif d&rsquo;am&eacute;liorer la qualit&eacute; de vie de l&rsquo;animal (suppression de la douleur, amelioration de la fonction) mais aussi d&rsquo;am&eacute;liorer l&rsquo;efficacit&eacute; des traitements adjuvants.</span></p> <p>Le principe de la chirurgie oncologique repose sur l'ex&eacute;r&egrave;se au del&agrave; des marges saines d'une tumeur. Elle concerne tous les tissus.</p> <p>C'est une chrirugie tr&egrave;s technique et parfois tr&egrave;s spectaculaire. En effet selon, les types de cancers les marges &agrave; respecter sont plus ou moins grandes. Lorsqu'elles sont de plusieurs centim&egrave;tres il est n&eacute;cessaire de trouver des moyens de comblement des tissus enlev&eacute;s.</p> <p><img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/ChirOnco.jpg" alt="ChirOnco" width="564" height="152" style="display: block; margin: 15px auto;" /></p> <p>L'ampleur de l'intervention d&eacute;pend du bilan &eacute;tabli auparavant : nature et grading de la tumeur, examens cytologique des ganglions et bilan d'imagerie (radiograpgie, &eacute;chographie ou scanner)</p> <p>Elle permet dans de tr&egrave;s nombreux cas de lutter efficacement contre des cancers en l'associant ou non &agrave; d'autres traitements de chimioth&eacute;rapie ou de radioth&eacute;rapie.</p> <p>Dans d'autres cas, lors de r<span>etrait chirurgical palliatif, la chirurgie a pour objectif d&rsquo;am&eacute;liorer la qualit&eacute; de vie de l&rsquo;animal (suppression de la douleur, amelioration de la fonction) mais aussi d&rsquo;am&eacute;liorer l&rsquo;efficacit&eacute; des traitements adjuvants.</span></p> Chirurgie mini-invasive : Arthroscopie, Cœlioscopie 2017-01-05T11:51:42+01:00 2017-01-05T11:51:42+01:00 http://www.advetia.fr/index.php/chirurgie/chirurgie-mini-invasive-arthroscopie-coelioscopie Prelaud prelaud@advetia.fr <p style="margin-bottom: 0.0001pt;"><strong>Arthroscopie</strong></p> <p>L&rsquo;arthroscopie est &agrave; la fois un outil diagnostique et th&eacute;rapeutique. En effet, elle permet une &eacute;valuation optimale des structures intra-articulaires (cartilages, ligament, capsule, m&eacute;nisques) gr&acirc;ce &agrave; l&rsquo;utilisation d&rsquo;une optique qui permet un grossissement de ces structures, facilitant ainsi leur observation. De plus, l&rsquo;arthroscopie peut &ecirc;tre utilis&eacute;e &agrave; vis&eacute;e curative dans certaines affections :</p> <p style="margin: 0cm 0cm 0.0001pt 30px;">-<span style="font: 7pt 'Times New Roman';">&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; </span>ost&eacute;ochondrite diss&eacute;quante de l&rsquo;&eacute;paule, du coude ou du tarse ;</p> <p style="margin: 0cm 0cm 0.0001pt 30px;">-<span style="font: 7pt 'Times New Roman';">&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; </span>Fragmentation du processus corono&iuml;de ;</p> <p style="margin: 0cm 0cm 0.0001pt 30px;">-<span style="font: 7pt 'Times New Roman';">&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; </span>M&eacute;niscectomie partielle.</p> <p><img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/DSCF7378_copie.jpg" alt="DSCF7378 copie" width="200" height="267" style="margin: 5px; float: left;" /></p> <p>L&rsquo;arthroscopie est une intervention ambulatoire et dans la grande majorit&eacute; des cas ; l&rsquo;animal peut rentrer chez ses maitres le soir m&ecirc;me.</p> <p>La douleur postop&eacute;ratoire est br&egrave;ve et de faible intensit&eacute;. La r&eacute;cup&eacute;ration s&rsquo;effectue sur une p&eacute;riode de 6-8 semaines avec la mise en place d&rsquo;un plan de physioth&eacute;rapie adapt&eacute;.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>C&oelig;lioscopie</strong></p> <p>Certaines chirurgies des tissus mous peuvent &ecirc;tre r&eacute;alis&eacute;es de fa&ccedil;on minimalement invasive &agrave; l&rsquo;aide d&rsquo;une cam&eacute;ra introduite &agrave; l&rsquo;aide d&rsquo;un trocart dans le l&rsquo;abdomen ou de le thorax de l&rsquo;animal.</p> <p>La cavit&eacute; est ensuite dilat&eacute;e ou non &agrave; l&rsquo;aide d&rsquo;un gaz (CO<sub>2</sub>), afin de faciliter la visualisation et la manipulation des organes.</p> <p>Le but des chirurgies minimalement invasives est de limiter la douleur postop&eacute;ratoire et la morbidit&eacute; associ&eacute;e &agrave; l&rsquo;acte chirurgical dans le but d&rsquo;am&eacute;liorer la r&eacute;cup&eacute;ration et limiter la dur&eacute;e d&rsquo;hospitalisation.</p> <p>Les chirurgies r&eacute;alisables par ces techniques sont&nbsp;:</p> <ul> <li><span style="font: 7pt 'Times New Roman';"></span>Digestive&nbsp;: exploration de la cavit&eacute; abdominale et biopsies, gastropexie pr&eacute;ventive</li> <li><span style="font: 7pt 'Times New Roman';"></span>Cardiorespiratoire : lobectomie pulmonaire, p&eacute;ricardectomie, ligature du canal thoracique</li> <li><span style="font-size: 11pt; line-height: 107%; font-family: Calibri;">Urog&eacute;nitale&nbsp;: ovariectomie ou ovariohyst&eacute;rectomie, cystoscopie </span></li> </ul> <p style="margin-bottom: 0.0001pt;"><strong>Arthroscopie</strong></p> <p>L&rsquo;arthroscopie est &agrave; la fois un outil diagnostique et th&eacute;rapeutique. En effet, elle permet une &eacute;valuation optimale des structures intra-articulaires (cartilages, ligament, capsule, m&eacute;nisques) gr&acirc;ce &agrave; l&rsquo;utilisation d&rsquo;une optique qui permet un grossissement de ces structures, facilitant ainsi leur observation. De plus, l&rsquo;arthroscopie peut &ecirc;tre utilis&eacute;e &agrave; vis&eacute;e curative dans certaines affections :</p> <p style="margin: 0cm 0cm 0.0001pt 30px;">-<span style="font: 7pt 'Times New Roman';">&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; </span>ost&eacute;ochondrite diss&eacute;quante de l&rsquo;&eacute;paule, du coude ou du tarse ;</p> <p style="margin: 0cm 0cm 0.0001pt 30px;">-<span style="font: 7pt 'Times New Roman';">&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; </span>Fragmentation du processus corono&iuml;de ;</p> <p style="margin: 0cm 0cm 0.0001pt 30px;">-<span style="font: 7pt 'Times New Roman';">&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; </span>M&eacute;niscectomie partielle.</p> <p><img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/DSCF7378_copie.jpg" alt="DSCF7378 copie" width="200" height="267" style="margin: 5px; float: left;" /></p> <p>L&rsquo;arthroscopie est une intervention ambulatoire et dans la grande majorit&eacute; des cas ; l&rsquo;animal peut rentrer chez ses maitres le soir m&ecirc;me.</p> <p>La douleur postop&eacute;ratoire est br&egrave;ve et de faible intensit&eacute;. La r&eacute;cup&eacute;ration s&rsquo;effectue sur une p&eacute;riode de 6-8 semaines avec la mise en place d&rsquo;un plan de physioth&eacute;rapie adapt&eacute;.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>C&oelig;lioscopie</strong></p> <p>Certaines chirurgies des tissus mous peuvent &ecirc;tre r&eacute;alis&eacute;es de fa&ccedil;on minimalement invasive &agrave; l&rsquo;aide d&rsquo;une cam&eacute;ra introduite &agrave; l&rsquo;aide d&rsquo;un trocart dans le l&rsquo;abdomen ou de le thorax de l&rsquo;animal.</p> <p>La cavit&eacute; est ensuite dilat&eacute;e ou non &agrave; l&rsquo;aide d&rsquo;un gaz (CO<sub>2</sub>), afin de faciliter la visualisation et la manipulation des organes.</p> <p>Le but des chirurgies minimalement invasives est de limiter la douleur postop&eacute;ratoire et la morbidit&eacute; associ&eacute;e &agrave; l&rsquo;acte chirurgical dans le but d&rsquo;am&eacute;liorer la r&eacute;cup&eacute;ration et limiter la dur&eacute;e d&rsquo;hospitalisation.</p> <p>Les chirurgies r&eacute;alisables par ces techniques sont&nbsp;:</p> <ul> <li><span style="font: 7pt 'Times New Roman';"></span>Digestive&nbsp;: exploration de la cavit&eacute; abdominale et biopsies, gastropexie pr&eacute;ventive</li> <li><span style="font: 7pt 'Times New Roman';"></span>Cardiorespiratoire : lobectomie pulmonaire, p&eacute;ricardectomie, ligature du canal thoracique</li> <li><span style="font-size: 11pt; line-height: 107%; font-family: Calibri;">Urog&eacute;nitale&nbsp;: ovariectomie ou ovariohyst&eacute;rectomie, cystoscopie </span></li> </ul> Chirurgie des Tissus Mous 2017-01-05T11:50:01+01:00 2017-01-05T11:50:01+01:00 http://www.advetia.fr/index.php/chirurgie/tissus-mous Prelaud prelaud@advetia.fr <p style="margin-bottom: 0.0001pt;">La chirurgie des tissus mous s&rsquo;int&eacute;resse aux organes autres que ceux du syst&egrave;me locomoteur et neurologique. Elle est intimement li&eacute;e &agrave; la mise en &eacute;vidence d&rsquo;une maladie &laquo;&nbsp;interne&nbsp;&raquo; par votre v&eacute;t&eacute;rinaire ou notre service de m&eacute;decine interne.</p> <p style="margin-bottom: 0.0001pt;">La chirurgie de tissus mous englobe&nbsp;:</p> <p>-<span style="font: 7pt 'Times New Roman';">&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; </span>La chirurgie digestive&nbsp;: &oelig;sophage, intestin, foie, pancr&eacute;as</p> <p>-<span style="font: 7pt 'Times New Roman';">&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; </span>La chirurgie abdominale&nbsp;: hernie diaphragmatique, chirurgie des glandes surr&eacute;nales, biopsies</p> <p>-<span style="font: 7pt 'Times New Roman';">&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; </span>La chirurgie urog&eacute;nitale&nbsp;: rein, uret&egrave;re, vessie, ur&egrave;tre, ovaires, testicules, prostate, vagin&hellip;</p> <p>-<span style="font: 7pt 'Times New Roman';">&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; </span>La chirurgie cardiorespiratoire&nbsp;: poumon, pl&egrave;vre, p&eacute;ricarde, anomalie vasculaires</p> <p>-<span style="font: 7pt 'Times New Roman';">&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; </span>La chirurgie cutan&eacute;e&nbsp;: gestion des plaies, greffes, lambeaux cutan&eacute;s</p> <p style="margin-bottom: 0.0001pt;">Certaines de ces interventions chirurgicales peuvent &ecirc;tre r&eacute;alis&eacute;es de mani&egrave;re minimalement invasive, par thoracoscopie (lobectomie pulmonaire, p&eacute;ricardectomie) ou laparoscopie (st&eacute;rilisation, biopsie,&hellip;)</p> <p style="margin-bottom: 0.0001pt;">La chirurgie des tissus mous s&rsquo;int&eacute;resse aux organes autres que ceux du syst&egrave;me locomoteur et neurologique. Elle est intimement li&eacute;e &agrave; la mise en &eacute;vidence d&rsquo;une maladie &laquo;&nbsp;interne&nbsp;&raquo; par votre v&eacute;t&eacute;rinaire ou notre service de m&eacute;decine interne.</p> <p style="margin-bottom: 0.0001pt;">La chirurgie de tissus mous englobe&nbsp;:</p> <p>-<span style="font: 7pt 'Times New Roman';">&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; </span>La chirurgie digestive&nbsp;: &oelig;sophage, intestin, foie, pancr&eacute;as</p> <p>-<span style="font: 7pt 'Times New Roman';">&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; </span>La chirurgie abdominale&nbsp;: hernie diaphragmatique, chirurgie des glandes surr&eacute;nales, biopsies</p> <p>-<span style="font: 7pt 'Times New Roman';">&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; </span>La chirurgie urog&eacute;nitale&nbsp;: rein, uret&egrave;re, vessie, ur&egrave;tre, ovaires, testicules, prostate, vagin&hellip;</p> <p>-<span style="font: 7pt 'Times New Roman';">&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; </span>La chirurgie cardiorespiratoire&nbsp;: poumon, pl&egrave;vre, p&eacute;ricarde, anomalie vasculaires</p> <p>-<span style="font: 7pt 'Times New Roman';">&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; </span>La chirurgie cutan&eacute;e&nbsp;: gestion des plaies, greffes, lambeaux cutan&eacute;s</p> <p style="margin-bottom: 0.0001pt;">Certaines de ces interventions chirurgicales peuvent &ecirc;tre r&eacute;alis&eacute;es de mani&egrave;re minimalement invasive, par thoracoscopie (lobectomie pulmonaire, p&eacute;ricardectomie) ou laparoscopie (st&eacute;rilisation, biopsie,&hellip;)</p> Orthopédie & Traumatologie 2017-01-05T11:48:15+01:00 2017-01-05T11:48:15+01:00 http://www.advetia.fr/index.php/chirurgie/orthopedie-et-traumatologie Prelaud prelaud@advetia.fr <p>La consultation d&rsquo;orthop&eacute;die est destin&eacute;e aux animaux pr&eacute;sentant une boiterie. Elle est indispensable pour localiser la cause de la boiterie et &eacute;tablir la liste des diff&eacute;rentes hypoth&egrave;ses possibles. Elle se d&eacute;roule g&eacute;n&eacute;ralement en 4 temps&nbsp;: l&rsquo;inspection, la palpation, la palpation/pression et la mobilisation au cours desquels l&rsquo;ensemble de l&rsquo;appareil locomoteur va &ecirc;tre examin&eacute; pour choisir les examens compl&eacute;mentaires les plus opportuns. Au cours de la consultation, les diff&eacute;rentes possibilit&eacute;s th&eacute;rapeutiques (chirurgicales ou non) seront abord&eacute;s afin de choisir le traitement le plus adapt&eacute; pour l&rsquo;animal et son propri&eacute;taire.</p> <p style="margin-bottom: 0.0001pt;">Afin de r&eacute;aliser les examens compl&eacute;mentaires dans de bonnes conditions une s&eacute;dation ou une anesth&eacute;sie g&eacute;n&eacute;rale peut &ecirc;tre n&eacute;cessaire. Il est donc recommand&eacute; de laisser l&rsquo;animal &agrave; je&ucirc;n de la veille au soir avant la consultation pour limiter le risque de r&eacute;gurgitation.</p> <p style="margin-bottom: 0.0001pt;">L&rsquo;ensemble des r&eacute;sultats des examens compl&eacute;mentaires (bilan sanguin, imagerie m&eacute;dicale) r&eacute;alis&eacute;s par le v&eacute;t&eacute;rinaire traitant doivent absolument &ecirc;tre apport&eacute; au moment de la consultation ainsi que l&rsquo;historique des traitements d&eacute;j&agrave; mise en place.</p> <p>La consultation d&rsquo;orthop&eacute;die est destin&eacute;e aux animaux pr&eacute;sentant une boiterie. Elle est indispensable pour localiser la cause de la boiterie et &eacute;tablir la liste des diff&eacute;rentes hypoth&egrave;ses possibles. Elle se d&eacute;roule g&eacute;n&eacute;ralement en 4 temps&nbsp;: l&rsquo;inspection, la palpation, la palpation/pression et la mobilisation au cours desquels l&rsquo;ensemble de l&rsquo;appareil locomoteur va &ecirc;tre examin&eacute; pour choisir les examens compl&eacute;mentaires les plus opportuns. Au cours de la consultation, les diff&eacute;rentes possibilit&eacute;s th&eacute;rapeutiques (chirurgicales ou non) seront abord&eacute;s afin de choisir le traitement le plus adapt&eacute; pour l&rsquo;animal et son propri&eacute;taire.</p> <p style="margin-bottom: 0.0001pt;">Afin de r&eacute;aliser les examens compl&eacute;mentaires dans de bonnes conditions une s&eacute;dation ou une anesth&eacute;sie g&eacute;n&eacute;rale peut &ecirc;tre n&eacute;cessaire. Il est donc recommand&eacute; de laisser l&rsquo;animal &agrave; je&ucirc;n de la veille au soir avant la consultation pour limiter le risque de r&eacute;gurgitation.</p> <p style="margin-bottom: 0.0001pt;">L&rsquo;ensemble des r&eacute;sultats des examens compl&eacute;mentaires (bilan sanguin, imagerie m&eacute;dicale) r&eacute;alis&eacute;s par le v&eacute;t&eacute;rinaire traitant doivent absolument &ecirc;tre apport&eacute; au moment de la consultation ainsi que l&rsquo;historique des traitements d&eacute;j&agrave; mise en place.</p> Chirurgie ORL 2013-10-11T07:50:05+02:00 2013-10-11T07:50:05+02:00 http://www.advetia.fr/index.php/chirurgie/chirurgie-orl Super Utilisateur martin@fcm-graphic.fr <p><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">La chirurgie ORL traite les affections des oreilles, des cavités nasales et de la gorge. Elle est effectuée soit par voie classique après incision de la peau soit par les voies naturelles sous contrôle endoscopique. </span></p> <ul> <li><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Traitement des infections nasales (rhinite, rhinosinusite) du chien et du chat</span></li> <li><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Traitement de l’aspergillose nasale</span></li> <li><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Traitement des tumeurs du nez</span></li> <li><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Traitement des otites et des tumeurs de l’oreille (trépanation de la bulle tympanique, curetage de la bulle sous endoscopie, exérèse du conduit de l’oreille) </span></li> <li><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Traitement du syndrome obstructif des voies respiratoires des chiens brachycéphales </span></li> </ul> <p><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">La chirurgie ORL traite les affections des oreilles, des cavités nasales et de la gorge. Elle est effectuée soit par voie classique après incision de la peau soit par les voies naturelles sous contrôle endoscopique. </span></p> <ul> <li><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Traitement des infections nasales (rhinite, rhinosinusite) du chien et du chat</span></li> <li><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Traitement de l’aspergillose nasale</span></li> <li><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Traitement des tumeurs du nez</span></li> <li><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Traitement des otites et des tumeurs de l’oreille (trépanation de la bulle tympanique, curetage de la bulle sous endoscopie, exérèse du conduit de l’oreille) </span></li> <li><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Traitement du syndrome obstructif des voies respiratoires des chiens brachycéphales </span></li> </ul> Chirurgie des Nouveaux Animaux de Compagnie 2013-10-11T07:49:41+02:00 2013-10-11T07:49:41+02:00 http://www.advetia.fr/index.php/chirurgie/chirurgie-nac Super Utilisateur martin@fcm-graphic.fr <p><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva;">L’anesthésie est toujours une source d’inquiétude pour le propriétaire d’un animal devant subir une chirurgie, particulièrement lorsqu’il s’agit d’un NAC, réputé plus fragile.</span></p> <p><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva;">On craint moins ce que l’on connaît …Il est donc important de comprendre au mieux ces quelques principes simples d’anesthésie qui permettent de limiter au maximum les risques d’accident :</span></p> <p><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #800000;"><strong>Anesthésie au gaz&nbsp;?</strong></span></p> <p><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva;">Le gaz (isoflurane en général) est quasiment incontournable pour anesthésier un lapin, un rongeur, un oiseau ou un furet. Il offre en effet une grande souplesse d’utilisation qui permet de réagir immédiatement à un imprévu. Cependant, il est important de ne pas l’utiliser seul, car il présente certains risques lorsqu’il est utilisé longtemps et à forte dose. C’est pourquoi on le combine à d’autres substances anesthésiantes et anti-douleur injectables. En effet, lorsqu’elles sont associées, toutes ces substances permettent d’obtenir une anesthésie de qualité avec un <strong>dosage moindre</strong> que si chacune avait été employée seule. C’est ce qu’on appelle la <strong>potentialisation</strong>. On a par cette technique le bénéfice d’une anesthésie de qualité avec un risque minimum car le dosage des produits utilisés est le plus faible possible.</span></p> <p><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva;"><img style="vertical-align: middle;" src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_nac/chir.jpg" alt="chir" width="300" height="234" /></span></p> <p><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva;"><strong><span style="color: #800000;">Surveillance de l’anesthésie</span></strong>&nbsp;</span></p> <p><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva;">Pendant que le chirurgien opère, une autre personne est en permanence auprès de l’animal pour surveiller l’anesthésie. La <strong>vigilance d’une personne entraînée</strong>, qui connaît les particularités de chaque espèce, et qui est capable d’avoir les bonnes réactions au bon moment, est la première garantie de sécurité d’une anesthésie. De plus, quelques appareils (Doppler, Capnographe) permettent de vérifier en temps réel les variations de la circulation sanguine et de la respiration afin d’adapter l’anesthésie aux besoins du patient. C’est ce qu’on appelle le <strong>monitoring</strong>. D’autre part, les NAC sont des animaux de faible poids, ce qui les rend particulièrement sensibles à une baisse de leur température interne pendant une anesthésie. C’est pourquoi l’on place le patient sur un <strong>tapis chauffant</strong> pendant l’intervention.</span></p> <p>&nbsp;</p> <p><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #800000;"><strong>Gestion de la douleur</strong></span></p> <p><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva;">Pourquoi est-ce important de traiter le douleur&nbsp;?</span></p> <p><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva;">Notre expérience de la douleur physique ne diffère pas de celle des animaux. Il tombe donc sous le sens de la traiter tout d’abord pour une simple question d’éthique et d’empathie. Ensuite, la douleur non traitée retarde souvent la guérison&nbsp;: son traitement permet donc à l’organisme de reprendre au plus vite une activité normale. Enfin, la douleur non traitée entraine souvent des complications d’arrêt de transit digestif chez le lapin et les rongeurs.</span></p> <p><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva;">On est plus efficace lorsque l’on prévient la douleur que quand on la traite, c’est pourquoi les anomaux devant subir une intervention reçoivent un traitement antalgique <strong>avant</strong> l’intervention. Ce qui n’empêche pas bien sûr de traiter la douleur pendant et après l’intervention. C’est pourquoi nous préférons ne rendre que le lendemain un animal qui a subi une intervention douloureuse, car la première nuit est souvent difficile à passer. Nous traitons donc les manifestations douloureuses et attendons la reprise spontanée de l’alimentation et du transit avant de le laisser rentrer à la maison.</span></p> <p><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva;">L’anesthésie est toujours une source d’inquiétude pour le propriétaire d’un animal devant subir une chirurgie, particulièrement lorsqu’il s’agit d’un NAC, réputé plus fragile.</span></p> <p><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva;">On craint moins ce que l’on connaît …Il est donc important de comprendre au mieux ces quelques principes simples d’anesthésie qui permettent de limiter au maximum les risques d’accident :</span></p> <p><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #800000;"><strong>Anesthésie au gaz&nbsp;?</strong></span></p> <p><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva;">Le gaz (isoflurane en général) est quasiment incontournable pour anesthésier un lapin, un rongeur, un oiseau ou un furet. Il offre en effet une grande souplesse d’utilisation qui permet de réagir immédiatement à un imprévu. Cependant, il est important de ne pas l’utiliser seul, car il présente certains risques lorsqu’il est utilisé longtemps et à forte dose. C’est pourquoi on le combine à d’autres substances anesthésiantes et anti-douleur injectables. En effet, lorsqu’elles sont associées, toutes ces substances permettent d’obtenir une anesthésie de qualité avec un <strong>dosage moindre</strong> que si chacune avait été employée seule. C’est ce qu’on appelle la <strong>potentialisation</strong>. On a par cette technique le bénéfice d’une anesthésie de qualité avec un risque minimum car le dosage des produits utilisés est le plus faible possible.</span></p> <p><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva;"><img style="vertical-align: middle;" src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_nac/chir.jpg" alt="chir" width="300" height="234" /></span></p> <p><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva;"><strong><span style="color: #800000;">Surveillance de l’anesthésie</span></strong>&nbsp;</span></p> <p><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva;">Pendant que le chirurgien opère, une autre personne est en permanence auprès de l’animal pour surveiller l’anesthésie. La <strong>vigilance d’une personne entraînée</strong>, qui connaît les particularités de chaque espèce, et qui est capable d’avoir les bonnes réactions au bon moment, est la première garantie de sécurité d’une anesthésie. De plus, quelques appareils (Doppler, Capnographe) permettent de vérifier en temps réel les variations de la circulation sanguine et de la respiration afin d’adapter l’anesthésie aux besoins du patient. C’est ce qu’on appelle le <strong>monitoring</strong>. D’autre part, les NAC sont des animaux de faible poids, ce qui les rend particulièrement sensibles à une baisse de leur température interne pendant une anesthésie. C’est pourquoi l’on place le patient sur un <strong>tapis chauffant</strong> pendant l’intervention.</span></p> <p>&nbsp;</p> <p><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #800000;"><strong>Gestion de la douleur</strong></span></p> <p><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva;">Pourquoi est-ce important de traiter le douleur&nbsp;?</span></p> <p><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva;">Notre expérience de la douleur physique ne diffère pas de celle des animaux. Il tombe donc sous le sens de la traiter tout d’abord pour une simple question d’éthique et d’empathie. Ensuite, la douleur non traitée retarde souvent la guérison&nbsp;: son traitement permet donc à l’organisme de reprendre au plus vite une activité normale. Enfin, la douleur non traitée entraine souvent des complications d’arrêt de transit digestif chez le lapin et les rongeurs.</span></p> <p><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva;">On est plus efficace lorsque l’on prévient la douleur que quand on la traite, c’est pourquoi les anomaux devant subir une intervention reçoivent un traitement antalgique <strong>avant</strong> l’intervention. Ce qui n’empêche pas bien sûr de traiter la douleur pendant et après l’intervention. C’est pourquoi nous préférons ne rendre que le lendemain un animal qui a subi une intervention douloureuse, car la première nuit est souvent difficile à passer. Nous traitons donc les manifestations douloureuses et attendons la reprise spontanée de l’alimentation et du transit avant de le laisser rentrer à la maison.</span></p> Neurochirurgie 2013-10-11T07:49:13+02:00 2013-10-11T07:49:13+02:00 http://www.advetia.fr/index.php/chirurgie/chirurgie-neurochirurgie Super Utilisateur martin@fcm-graphic.fr <p style="text-align: justify;"><span style="font-size: 10pt;"><strong><span style="font-size: 14pt;">Chirurgie vertébrale</span></strong><br /></span></p> <p style="text-align: justify;"><span style="font-size: 10pt;">Les interventions sur la colonne vertébrale ont pour objectif&nbsp;:</span></p> <p style="text-align: justify;"><span style="font-size: 10pt;">- soit de décomprimer la moelle épinière (lors de hernies discales, de tumeur, d’abcès…) </span></p> <p style="text-align: justify;"><span style="font-size: 10pt;">- soit de stabiliser la colonne vertébrale (suite à un traumatisme ou à des malformations congénitales). </span></p> <p style="text-align: justify;"><span style="font-size: 10pt;">Elles sont bien sûr réalisées sous anesthésie générale gazeuse, l’animal étant intubé et monitoré (gaz du sang, pression artéreille, ECG…). Ces interventions sont de durée et de difficulté variables. Le pronostic de récupération est discuté en consultation avec les propriétaires. Elles sont généralement couplées à 1 - 2 jours d’hospitalisation, ayant pour but de contrôler la douleur post-opératoire et la récupération neurologique de l’animal.</span></p> <p style="text-align: justify;"><span style="font-size: 10pt;"><span style="font-size: 14pt;"><strong>Chirurgie cérébrale</strong> </span><br /></span></p> <p style="text-align: justify;"><span style="font-size: 10pt;">Les chirurgies intracraniennes ont pour pour objectif de décomprimer l’encéphale (lors de tumeur, ou d’hémorragie) ou d’extraire des fragments osseux lors de traumatisme. Ils sont réalisées dans les mêmes conditions anesthésiques que les chirurgies vertébrales. Contraitement aux idées pré-conçues, leur pronostic n’est pas plus sombre du fait de la localisation intracrânienne. Seule la cause influence le pronostic de récupération. La durée d’hospitalisation post-opératoire est générale de 48 à 72h.</span></p> <p style="text-align: justify;"><span style="font-size: 10pt;"><strong><span style="font-size: 14pt;">Chirurgie vertébrale</span></strong><br /></span></p> <p style="text-align: justify;"><span style="font-size: 10pt;">Les interventions sur la colonne vertébrale ont pour objectif&nbsp;:</span></p> <p style="text-align: justify;"><span style="font-size: 10pt;">- soit de décomprimer la moelle épinière (lors de hernies discales, de tumeur, d’abcès…) </span></p> <p style="text-align: justify;"><span style="font-size: 10pt;">- soit de stabiliser la colonne vertébrale (suite à un traumatisme ou à des malformations congénitales). </span></p> <p style="text-align: justify;"><span style="font-size: 10pt;">Elles sont bien sûr réalisées sous anesthésie générale gazeuse, l’animal étant intubé et monitoré (gaz du sang, pression artéreille, ECG…). Ces interventions sont de durée et de difficulté variables. Le pronostic de récupération est discuté en consultation avec les propriétaires. Elles sont généralement couplées à 1 - 2 jours d’hospitalisation, ayant pour but de contrôler la douleur post-opératoire et la récupération neurologique de l’animal.</span></p> <p style="text-align: justify;"><span style="font-size: 10pt;"><span style="font-size: 14pt;"><strong>Chirurgie cérébrale</strong> </span><br /></span></p> <p style="text-align: justify;"><span style="font-size: 10pt;">Les chirurgies intracraniennes ont pour pour objectif de décomprimer l’encéphale (lors de tumeur, ou d’hémorragie) ou d’extraire des fragments osseux lors de traumatisme. Ils sont réalisées dans les mêmes conditions anesthésiques que les chirurgies vertébrales. Contraitement aux idées pré-conçues, leur pronostic n’est pas plus sombre du fait de la localisation intracrânienne. Seule la cause influence le pronostic de récupération. La durée d’hospitalisation post-opératoire est générale de 48 à 72h.</span></p> Chirurgie maxillo-faciale & stomatologique 2013-10-11T07:48:36+02:00 2013-10-11T07:48:36+02:00 http://www.advetia.fr/index.php/chirurgie/chirurgie-maxillo-faciale Super Utilisateur martin@fcm-graphic.fr <p><span style="font-family: verdana,geneva; font-size: 10pt; color: #000000;">La chirurgie maxillo-faciale s’intéresse aux anomalies, maladies et traumatismes des mâchoires et de la face (museau, lèvres, front). Elle complète la chirurgie de la bouche ou stomatologique. Les affections fréquemment traitées chez le chien et le chat sont&nbsp;:</span></p> <ul> <li><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Les fractures des mâchoires</span></li> <li><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Les fentes du palais d’origine congénitale ou traumatique</span></li> <li><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Les maladies de l’articulation temporo-mandibulaire (luxation, ankylose)</span></li> <li><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Les infections des mâchoires (ostéomyélite)</span></li> <li><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Les kystes, tumeurs et cancers de la bouche, des lèvres et des mâchoires</span></li> <li><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Les mucocèles et kyste salivaires</span></li> </ul> <address><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Malformations</span></address><address><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;"><img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_9.jpg" alt="PHOTO 9" /> <img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_10.jpg" alt="PHOTO 10" /> <img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_11.jpg" alt="PHOTO 11" /><br /><br />Traumatologie<br /></span></address><address><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;"><img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO14.jpg" alt="PHOTO14" />&nbsp;<img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_13.jpg" alt="PHOTO 13" /></span></address><address><img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_15.jpg" alt="PHOTO 15" /> <img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_16.jpg" alt="PHOTO 16" /></address><address>Cancérologie</address><address><img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_17.jpg" alt="PHOTO 17" /> <img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_18.jpg" alt="PHOTO 18" /></address><address><img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_19.jpg" alt="PHOTO 19" /> <img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_20.jpg" alt="PHOTO 20" /></address><address>&nbsp;</address> <p><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Les rendez-vous opératoires sont pris par le secrétariat à l’issue de la consultation et /ou d’examen complémentaires comme le scanner ou l’IRM. Pour la plupart des interventions de chirurgie maxillo-faciale une hospitalisation de courte durée (1 à 3 jours le plus souvent) est indispensable. </span></p> <p>&nbsp;</p> <address>&nbsp;</address> <p><span style="font-family: verdana,geneva; font-size: 10pt; color: #000000;">La chirurgie maxillo-faciale s’intéresse aux anomalies, maladies et traumatismes des mâchoires et de la face (museau, lèvres, front). Elle complète la chirurgie de la bouche ou stomatologique. Les affections fréquemment traitées chez le chien et le chat sont&nbsp;:</span></p> <ul> <li><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Les fractures des mâchoires</span></li> <li><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Les fentes du palais d’origine congénitale ou traumatique</span></li> <li><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Les maladies de l’articulation temporo-mandibulaire (luxation, ankylose)</span></li> <li><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Les infections des mâchoires (ostéomyélite)</span></li> <li><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Les kystes, tumeurs et cancers de la bouche, des lèvres et des mâchoires</span></li> <li><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Les mucocèles et kyste salivaires</span></li> </ul> <address><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Malformations</span></address><address><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;"><img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_9.jpg" alt="PHOTO 9" /> <img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_10.jpg" alt="PHOTO 10" /> <img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_11.jpg" alt="PHOTO 11" /><br /><br />Traumatologie<br /></span></address><address><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;"><img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO14.jpg" alt="PHOTO14" />&nbsp;<img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_13.jpg" alt="PHOTO 13" /></span></address><address><img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_15.jpg" alt="PHOTO 15" /> <img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_16.jpg" alt="PHOTO 16" /></address><address>Cancérologie</address><address><img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_17.jpg" alt="PHOTO 17" /> <img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_18.jpg" alt="PHOTO 18" /></address><address><img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_19.jpg" alt="PHOTO 19" /> <img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_20.jpg" alt="PHOTO 20" /></address><address>&nbsp;</address> <p><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Les rendez-vous opératoires sont pris par le secrétariat à l’issue de la consultation et /ou d’examen complémentaires comme le scanner ou l’IRM. Pour la plupart des interventions de chirurgie maxillo-faciale une hospitalisation de courte durée (1 à 3 jours le plus souvent) est indispensable. </span></p> <p>&nbsp;</p> <address>&nbsp;</address> Chirurgie dentaire 2013-10-11T07:47:57+02:00 2013-10-11T07:47:57+02:00 http://www.advetia.fr/index.php/chirurgie/chirurgie-dentaire Super Utilisateur martin@fcm-graphic.fr <p><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">La chirurgie dentaire comprend la prévention, le diagnostic et le traitement des différentes anomalies et maladies des dents : </span></p> <ul> <li><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Anomalies dentaires (nombre ou aspect anormal) et malocclusions dentaires</span></li> <li><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Gingivite/parodontite et déchaussement des dents</span></li> <li><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Abcès dentaires</span></li> <li><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Dents cassées</span></li> <li><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Caries dentaires</span></li> </ul> <p><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Le diagnostic des affections se fait grâce à un examen bucco-dentaire détaillé effectué lors de la consultation et qui est, le plus souvent, complété par un examen sous anesthésie générale. Celui-ci permet d'examiner plus précisément toutes les dents et toutes leurs surfaces et de prendre des clichés radiologiques dentaires grâce à un capteur numérique mis en bouche, voire d’effectuer un scanner.</span></p> <p><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;"><img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/DSCF2550.jpg" alt="DSCF2550" width="250" height="188" /></span></p> <address><em>Dévitalisation - endodontie</em> :</address> <p><img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_.jpg" alt="PHOTO " /> <img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_2.jpg" alt="PHOTO 2" /></p> <address>Prothèse :</address><address><img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_3.jpg" alt="PHOTO 3" /> <img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_4.jpg" alt="PHOTO 4" /></address><address><img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_5.jpg" alt="PHOTO 5" /> <img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_6.jpg" alt="PHOTO 6" /></address><address>&nbsp;</address><address>Orthodontie :</address><address><img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_7.jpg" alt="PHOTO 7" /> <img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_8.jpg" alt="PHOTO 8" /></address><address>&nbsp;</address> <p><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">La chirurgie dentaire comprend la prévention, le diagnostic et le traitement des différentes anomalies et maladies des dents : </span></p> <ul> <li><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Anomalies dentaires (nombre ou aspect anormal) et malocclusions dentaires</span></li> <li><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Gingivite/parodontite et déchaussement des dents</span></li> <li><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Abcès dentaires</span></li> <li><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Dents cassées</span></li> <li><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Caries dentaires</span></li> </ul> <p><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;">Le diagnostic des affections se fait grâce à un examen bucco-dentaire détaillé effectué lors de la consultation et qui est, le plus souvent, complété par un examen sous anesthésie générale. Celui-ci permet d'examiner plus précisément toutes les dents et toutes leurs surfaces et de prendre des clichés radiologiques dentaires grâce à un capteur numérique mis en bouche, voire d’effectuer un scanner.</span></p> <p><span style="font-size: 10pt; font-family: verdana,geneva; color: #000000;"><img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/DSCF2550.jpg" alt="DSCF2550" width="250" height="188" /></span></p> <address><em>Dévitalisation - endodontie</em> :</address> <p><img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_.jpg" alt="PHOTO " /> <img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_2.jpg" alt="PHOTO 2" /></p> <address>Prothèse :</address><address><img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_3.jpg" alt="PHOTO 3" /> <img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_4.jpg" alt="PHOTO 4" /></address><address><img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_5.jpg" alt="PHOTO 5" /> <img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_6.jpg" alt="PHOTO 6" /></address><address>&nbsp;</address><address>Orthodontie :</address><address><img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_7.jpg" alt="PHOTO 7" /> <img src="http://www.advetia.fr/images/photos_pages/photos_dentisterie/PHOTO_8.jpg" alt="PHOTO 8" /></address><address>&nbsp;</address>